Sous les pavés la vigne - Du 7 au 8 mai 2022

Nouriturfu présente la 8e éd. parisienne de "Sous les pavés la vigne" à la Bellevilloise - 19-21 rue Boyer à Paris

➫ 𝟑 𝐉𝐎𝐔𝐑𝐒 📆 (7, 8 & 9 mai 2022, de 10h à 19h chaque jour)
➫ 𝟓𝟎 𝐕𝐈𝐆𝐍𝐄𝐑𝐎𝐍·𝐍𝐄𝐒 𝐍𝐀𝐓𝐔𝐑𝐄 🍷 (dégustation et vente de vins naturels, de France et d'ailleurs)
➫ 𝐁𝐈𝐄𝐑𝐄, 𝐒𝐏𝐈𝐑𝐈𝐓𝐔𝐄𝐔𝐗, 𝐒𝐀𝐊𝐄, 𝐅𝐎𝐎𝐃, 𝐃𝐄𝐁𝐀𝐓, 𝐃𝐄𝐃𝐈𝐂𝐀𝐂𝐄𝐒... 

 

  • Manifeste pour un vin inclusif

    Sandrine Goeyvaerts

    • Nouriturfu
    • 2 Septembre 2021

    « Si vous attendez de ce livre un petit bouquin distrayant, passez votre chemin (non revenez, on va rire un peu quand même). Attention, ça va piquer : le monde du vin est largement sexiste, classiste, raciste, LGBTphobe et validiste. La bonne nouvelle c'est qu'on peut tenter de comprendre ce qui nourrit ces inégalités pour y remédier. Avec l'éclairage de linguistes, sociologues, anthropologues, mais aussi les témoignages de professionnel·les ou d'amatrices et amateurs de vin, j'ai exploré son langage, démêlé l'écheveau complexe et souvent tordu que constitue le vocabulaire du vin, décortiqué tout ce qui coince : misogynie, invisibilisation, harcèlement, plafond de verre, manque de légitimité... Les obstacles sont nombreux. Dans ce manifeste, je propose donc d'autres façons de s'exprimer un verre à la main, plus respectueuses de la diversité du mondovino. Parce que la langue est un outil d'émancipation et qu'on a tout à gagner à redonner du sens aux mots partage et convivialité ».

    Sandrine Goeyvaerts est caviste dans la région de Liège, sommelière, journaliste et autrice. Le Manifeste pour un vin inclusif est son cinquième livre.

  • Vigneronnes propose de découvrir une centaine de femmes qui excellent à faire le vin d'aujourd'hui. Parfois en solo, parfois en couple ou en famille ; renommées ou dans l'ombre, dans des appellations prestigieuses ou sur des terroirs sans pedigree et en vins de France : toutes méritent un bon coup de projecteur.
    Aujourd'hui, les femmes du vin sont là, actives, autonomes, de plus en plus visibles et de plus en plus nombreuses, qu'elles reprennent un domaine familial ou le créent de toutes pièces suite à une reconversion. Ce guide vous entraîne à leur rencontre, dans toute leur diversité de caractères, de pratiques vinicoles, de parcours personnels ; sans oublier, bien sûr, leurs vins remarquables !

  • Plaidoyer pour le vin naturel

    Eric Morain

    • Nouriturfu
    • 2 Mai 2019

    Surnommé l'avocat du vin naturel, Éric Morain a livré de nombreuses plaidoiries devant les tribunaux en faveur de ce vin jugé rebelle. Après avoir défendu des vignerons emblématiques comme Olivier Cousin ou Alexandre Bain - et gagné tous ses procès - il prend ici la plume pour nous conter, avec humour et conviction, ce combat juridico-humain pour un vin et une agriculture libérés de la chimie folle et de la pieuvre administrative... Son mot d'ordre ? Buvez nature !

  • Cavistes ; 100 prescripteurs de vins d'auteurs

    Collectif

    • Nouriturfu
    • 21 Novembre 2019

    Ce livre révèle les meilleurs cavistes indé de France (et d'ailleurs) en présentant leurs caves pour ce qu'elles sont vraiment - autant de mines d'or du vin - et les cavistes eux-mêmes comme les meilleurs prescripteurs en la matière, loin devant les critiques et journalistes spécialisés, parce qu'ils sont bien plus en contact que ces derniers avec les vigneron·nes (qu'ils croisent sans cesse, dans les salons, dans leur cave, sur leur domaine...) ; ce sont eux et elles les vrais dénicheurs, les « libraires » du vin ! Vous aurez d'ailleurs droit, au fil des pages, à leurs derniers coups de coeur.
    Ces cavistes exigeants, passionnés, s'attachent aussi à proposer des vins accessibles à toutes les bourses : ils sont ainsi les garants - et les garde-fous nécessaires - d'un vin artisan populaire.

  • Ce guide propose de rendre ludique le parcours d'apprentissage du lecteur dans le monde du vin - à la manière des « livres dont vous êtes le héros ». Le découvrir, le connaître, le reconnaître, le choisir, l'acheter, le conserver, le déboucher, le goûter, le boire, l'offrir... sont autant d'étapes proposées à travers un cheminement original et singulier pour chaque lecteur, en fonction de ses connaissances et de ses envies ; l'idée étant d'apprendre un grand nombre de choses sur le vin tout en se distrayant. Qu'on s'y connaisse déjà un peu ou beaucoup, pas de crainte, ce livre ne s'adresse pas qu'aux débutant?e?s, il regorge aussi de conseils affutés et d'enseignements inédits (il aborde par exemple l'élevage du vin en peau de boeuf ou révèle encore l'existence de cépages très méconnus comme le « cornichon rose » !). Sauf à ce qu'en route on ne tombe « dans une fosse pleine d'un vilain picrate bouillonnant », et là, pas de triche, retour immédiat à la case départ...

  • Propos de table : 500 bons mots entendus au resto Nouv.

    Parce qu'avec ce petit livre pétillant, une poignée de citations valent mieux qu'un long discours.
    « Mes besoins vitaux c'est 10 % d'amour, 90 % de fromage. » « J'ai tellement grossi pendant le confinement que Google Maps m'identifie comme un rond-point. » « Je suis fiché S, comme soif. » « Je connais un pique-assiette tellement doué que la dernière addition qu'il a vue, c'était en cours de maths au lycée. » « Tout le monde aime cette adresse, c'est le Omar Sy des restos. » « Ici tout est bio, même la mauvaise humeur. » « Et dire que tous ces beaux dressages vont finir en étrons... » Devant un plateau de fruits de mer : « Je vous salue marée, pleine de grâce. » « Thomas Pesquet part sur la Station spatiale internationale, moi je pars sur un pinot noir d'Auvergne. » « Il paraît que l'intestin c'est votre deuxième cerveau. Moi c'est le premier. » « Mon épitaphe sera : «Il n'est pas mort de soif.» »

  • Dans les vignes ; chroniques d'une reconversion

    Catherine Bernard

    • Actes sud
    • 2 Septembre 2020

    À quarante ans, Catherine Bernard, correspondante de «La Tribune de l'Économie» et de «Libération» à Montpellier, décide de changer de vie et, pour ce faire, passe un BPA de viticulture-oenologie. Depuis, elle cultive 3,60 hectares de vignes en Languedoc et fait du vin. Dans ce livre, elle raconte avec humour son installation, la conversion en bio de ses vignes et la naissance de ses premiers vins. Elle y dresse aussi un portrait sans concession de la viticulture aujourd'hui, entre l'éden des petits chimistes et le graal des oenologues diplômés. « »

  • Les petites mains de l'ombre

    Marie-Lys Bibeyran

    • Thebookedition.com
    • 8 Novembre 2020

    Ils sont inconnus de la plupart d'entre vous, parce que dans l'ombre. Dans l'ombre parce qu'invisibilisés, comme si la vigne n'avait besoin de la Main des Hommes et des Femmes, dont l'intervention se limiterait aux pipettes et aux savants assemblages oenologiques.
    Si les amateurs de vins du Médoc cultivent leur intérêt en visitant les domaines et en dégustant leurs breuvages, combien connaissent les travaux de la vigne et les gestes des petites mains sans lesquelles aucun millésime ne sortirait des chais ?
    Page après page, découvrez saison après saison les gestes et le savoir-faire de ces petites mains, qui pour notre plus grand plaisir révèlent un peu de leur mystère...

  • Steaksisme : en finir avec le mythe de la végé et du viandard

    Nora Bouazzouni

    • Nouriturfu
    • 22 Avril 2021

    Pourquoi y a-t-il si peu de femmes dans les kebabs ? Qui a décidé que les hommes n'aimaient pas le rosé ? Pourquoi le végétarisme est-il perçu comme un régime dévirilisant ? Les femmes jouissent-elles vraiment en mangeant un yaourt ?
    Rien n'échappe aux injonctions genrées, surtout pas la nourriture. En matière de bouffe, ces règles, tacites ou officielles, sont partout : de la Rome antique aux menus des restaurants, en passant par la publicité et les repas de famille. Elles façonnent le genre et renforcent les stéréotypes sexistes, avec des conséquences réelles sur la planète et la santé des femmes et des hommes qui les subissent.
    Entre goûts innés, constructions culturelles et pensée magique, Steaksisme met les pieds dans le plat pour en finir avec les préjugés.

  • Qu'est-ce que boire ?

    François Caribassa

    • Menu fretin
    • 6 Septembre 2017

    « Un livre formidable à boire cul sec ! » Sébastien Demorand.

    « La transformation progressive du buveur en dégustateur est une véritable aliénation. Là où s'établissait un rapport libre au corps et au monde, là où l'alimentation rencontrait l'ivresse et la commensalité, ne règne plus aujourd'hui que la contrainte » écrit François Caribassa.

    Dans son essai, il énonce une critique raisonnée de l'institution oenologique, de ses mythologies et des codes qu'elle nous impose. En posant cette simple question : « Qu'est-ce que boire ? » François Caribassa nous fait (re)découvrir une autre façon d'appréhender le vin, sans dogmes, entraves ni obscurantisme. Échappant à la soumission des « gourous du vin » nous pourrons - en buveurs goguenards - oublier de déguster afin de profiter du simple fait de boire avec plaisir et modération...

    Ce titre fait l'objet d'un tirage de tête - du premier tirage de notre édition - numéroté de 1 à 30 et signé.

  • 4e volume du Glou guide, cette fois-ci sous forme de hors série consacré aux terroirs, cépages et élevages rares. 120 vins naturels exceptionnels y sont référencés avec toujours le souci de proposer des cuvées à des prix abordables (moins de 30 euros).

  • Troisième édition, proposant uniquement de nouvelles cuvées, du premier guide de vins naturels dont toutes les bouteilles présentées sont à moins de 15 euros. Composé par deux journalistes parmi les plus grands spécialistes du vin naturel en France - et cette fois un médecin bloggeur également amateur et spécialiste de vin naturel - , avec une volonté de faire découvrir et de démocratiser l'accès au vin naturel souvent associé à un prix élevé et un état d'esprit guindé, cet ouvrage sérieux mais ludique - dont le style emprunte souvent au gonzo journalisme - propose une sélection de 150 cuvées entre 7 et 15 euros, classées par ordre de prix croissant.

  • Un fabuleux guide pratique pour découvrir l'univers du vin.
    Ce guide vous propose un parcours ludique dans le monde du vin.
    Vous déciderez vous-même, pas à pas, du scénario de l'histoire : découvrir le vin, le choisir, l'acheter, le conserver, le boire... comme autant d'embûches possibles ! Chemin faisant, vous apprendrez beaucoup sur ce sujet réputé compliqué, tout en vous distrayant. Le vin est un plaisir, sa découverte et son apprentissage devraient naturellement l'être aussi. Et si vous vous y connaissez déjà, n'ayez crainte : ce guide unique regorge de conseils affûtés, d'enseignements subtils ou surprenants.

  • Château Pékin : la France, le vin, la Chine Nouv.

    Château Pékin : la France, le vin, la Chine

    Boris Petric

    • Le bruit du monde
    • 5 Mai 2022

    D'un côté, la France, pays dont l'art de vivre est réputé pour son élégance et son plaisir. À l'autre bout du monde, la Chine, immense territoire où tout se développe plus vite qu'ailleurs, notamment depuis sa conversion à l'économie de marché. Entre les deux, lien de socialisation, d'échanges et de transmission : le vin.
    Du célèbre salon Vinexpo délocalisé à Hong Kong aux clubs privés de dégustation qui font fureur à Pékin, des centaines de milliers d'hectares de vignobles plantés en Chine ces vingt dernières années aux grands châteaux bordelais rachetés par des milliardaires chinois, Boris Pétric est parti à la rencontre des acteurs d'une lente (r)évolution : l'appropriation expresse d'un joyau de la culture occidentale dont l'Empire du Milieu pourrait bien devenir rapidement le premier consommateur... et le premier producteur.

empty