Langue française

  • Quand on n'a pas envie de faire ce que les autres ont prévu pour nous... c'est le début de l'aventure !
    Plog est un éléphant de cirque. Dans sa famille, tout le monde manie les assiettes avec brio, marche en équilibre sur un fil : c'est comme ça, de génération en génération. Il n'y a pas de à se poser de question.
    Le chemin de Plog est tout tracé. Oui, mais voilà, Plog rêve d'autre chose. De quoi ? Il ne sait pas. Mais il est bien décidé à trouver sa voie.
    Alors il part à l'aventure, il s'essaie à beaucoup de choses : babysitter pour autruche, jardinier sur la lune, cuisinier pour vers de terre...
    Et si, au final, ce que Plog aimait faire, c'est raconter des histoires ?
    Un livre sur l'aventure et l'indépendance... qui parlera à tous. Car quand on est petit, ce n'est pas toujours facile de savoir ce qu'on aime faire et de s'affirmer.

  • L'hiver est encore long mais il faut bien du temps pour préparer la venue d'un enfant.

  • Toute la famille vaque à ses occupations :
    Maman coud, le chien et le chat dorment... mais le petit garçon s'ennuie. Muni de ses bottes jaunes, de son sac à dos et de son doudou, il décide de se rendre dans son petit jardin secret : son toboggan, tout bleu, tout beau pour s'y cacher ! Il s'y sent bien, mais pas autant que dans les bras de sa maman qui vient finalement le chercher.
    Cet album met en avant l'ennui, la recherche d'aventure et le dépassement de soi. Dans sa cabane, son repère secret, l'enfant va pouvoir développer son imagination, son petit monde intérieur mais

  • L'album "Un monde à inventer", à paraître en octobre 2020, est écrit par Stéphanie Demasse-Pottier et illustré par Magali Dulain. L'auteure ainsi que l'illustratrice ont chacune confirmé leur talent à l'occasion de nombreuses publications chez des éditeurs de référence et dans un premier album paru chez nous en 2017: "Louise". Cet album sensible, profond et très graphique a été très bien accueilli. Cela nous a donné envie de poursuivre notre travail ensemble. Pour cette nouvelle collaboration, la découverte de l'Art est mise en images dans "Un monde à inventer": la musique, la littérature, le cinéma mais aussi le dessin, l'architecture... Chaque double-page honore une discipline artistique différente, mettant ainsi en valeur la richesse et la diversité des modes de création. Dans cet album, une petite fille se promène au gré de ses réflexions, de ses inspirations et de ses découvertes. Le chemin de la création est sans fin... au fil de sa promenade au milieu des arts, la petite fille finira-t-elle par trouver son propre chemin ?

  • Une petite fille parcourt la campagne au lieu d'aller à l'école. Ce faisant, elle dialogue avec son grand-père, disparu trop tôt, en empruntant les chemins qu'il lui a appris à connaître. En osmose avec la nature, elle traverse colère et tristesse, mais se nourrit peu à peu des sons qui l'entourent et du paysage pour apprivoiser son deuil.

    De nombreux animaux sauvages - ours brun, lynx, renard et loups - se joignent à elle tout au long de sa balade, symbolisant peut-être les souvenirs heureux laissés par ce grand-père, ou les qualités qu'il lui a transmises. Apaisée, elle rentrera à la nuit chez elle et partagera sa peine avec ses parents.

    Un album spectaculaire sur le deuil et la force de la transmission.

  • À l´heure de la sieste, le silence règne dans la maison. De petits bruits se font pourtant entendre et la couette se transforme en une barque qui vogue à travers le fleuve Amazone. Bercement, flottement, tout se mélange et se confond. S´agit-il d´un rêve ou de la réalité ?

  • Devinez quoi ? Aujourd'hui est un jour très spécial pour Léni. Elle va se déguiser, voir ses amis et surtout danser ! Où va-t-elle ? À un anniversaire, bien sûr !

  • « J'habite une île sans nom. Une île où il fait toujours bon.
    Parfois, j'ai de la visite. On déjeune avec ma vaisselle en plastique. (...) Au creux de ma cabane, sur mon île, on se sent bien. Il n'y a pas de porte, tu peux entrer. Tu es le bienvenu si tu sais chanter... Si tu sais partager... Si tu sais rêver ».
    Seng Soun Ratanavanh met son talent et son inépuisable imagination au service du texte subtil, tout en échos et en ellipses, de Stéphanie Demasse-Pottier. Sous ses pinceaux, ses crayons de couleur et son fil de couture, cette île prend toutes les formes possibles.
    Car ce refuge de l'enfance et de l'imaginaire représente la Terre, ou bien un pays que l'on aimerait accueillant, ou même la maison de poupée que l'on voudrait habiter « pour de vrai » jusqu'à l'âge de raison.
    Un album pour s'évader, tendre et riche de sens.

  • "J'aimerais voler comme une feuille au vent. J'aimerais avoir un gros chien et un tout petit chat. J'aimerais pouvoir arrêter la guerre." À l'heure du coucher, un petit garçon joue à son jeu préféré: "J'aimerais...". Voilà une jolie manière de terminer la journée et de s'évader dans son monde imaginaire !

  • Une histoire au texte réduit à l'essentiel pour raconter une fin de matinée, à la plage, quand soudain l'averse s'abat et qu'il faut rentrer en courant pour ne pas se faire tremper... alors que c'est déjà trop tard, le mal est fait ! Autant en profiter pour prendre le plaisir de sauter à pieds joints dans les flaques d'eau, les cheveux mouillés, les habits dégoulinants et les bottes débordantes... Le déjeuner de famille préparé par Mamie n'en sera que mieux apprécié !
    Un album comme une frise, quasi cinématographique, avec de superbes gouaches d'une illustratrice-peintre au geste voluptueux. Terre rouge et cactus méditerranéens, on en prend plein les yeux - et ça sent bon la terre mouillée sous la pluie !

  • Louise avait l'air ère et forte, comme une petite guerrière. Mais, si cette force cachait en réalité une grande solitude ? Louise se protège comme elle peut, elle rêve et pleure aussi...
    Il n'y a qu'une personne qui pourra la sauver. Quelle sera cette rencontre déterminante ?

  • Gaëtan Talpa a tout ce dont une jeune taupe peut rêver : une chouette maison, des jouets, des câlins, et une joyeuse bande de copains. Il y a Harry Hérisson, Joe Musaraigne, Barnabé l'Araignée, Raoul Blaireau et Albert Raton. Impossible de s'ennuyer quand on est si bien entouré. Oui mais voilà, Gaëtan rêve d'avoir un arbre, mais pas n'importe lequel, un arbre à limaçons sucrés. Comment faire quand il n'existe pas de graines pour en planter ? Avec de la persévérance, des amis, et un peu de fantaisie, la petite taupe nous rappelle qu'à coeur vaillant rien d'impossible.
    Servi par la poésie de Stéphanie Demasse-Pottier et les illustrations hautes en couleur d'Adèle Verlinden, cet album offre une fresque ordinaire sur l'importance extraordinaire de la gourmandise, des rêves, et de l'entraide.

  • La plume littéraire et musicale de Stéphanie Demasse- Pottier invoque ici toutes ces pensées et ces rêves qui viennent troubler la nuit, qui peuplent le sommeil ou parfois le retardent.
    Ce voyage nocturne, mis en images par Clémence Pollet avec la même force évocatrice, traduit avec finesse toutes les émotions qui peuvent traverser un enfant... avant que le jour plein de promesses ne le fasse à nouveau sauter du lit pour vivre de nouvelles aventures.
    À lire et à relire sans modération, pour apprivoiser le sommeil ou le repousser encore un peu !

  • Un cartonné pour les petits en prise directe avec une émotion forte, la colère : si importante à exprimer !

    Elle est haute comme trois pommes mais quand elle est fâchée (on ne sait pas pourquoi, aujourd'hui c'est comme ça...), Petite Bébé ne veut rien ! Ni faire un câlin avec papa-maman, ni danser sur sa musique préférée, ni jouer avec son bonhomme patate préféré. Rien !
    Ah si, peut-être. Prendre ses affaires et partir en balade ! Toute seule !
    Tombent alors les mots magiques de papa-maman : « On peut venir avec toi ? » Petite Bébé s'épanouit : « Oh oui, quelle bonne idée ! » Et voilà Petite Bébé n'est plus fâchée... mais elle s'est exprimée à sa façon et a été entendue ! !

  • Un livre à compter tendre et poétique sous forme de cahier de vacances. Une petite fille se remémore son séjour estival à la campagne et ce qu'elle y a vu : 1 loup gris d'Alaska, 2 dindons un peu fous, 3 chèvres des Pyrénées, etc. jusqu'aux 10 colonies d'oiseaux dans le ciel. Autant de souvenirs qu'elle garde en mémoire... La lecture de cet album fait ainsi compter le jeune lecteur de 1 à 10, en même qu'il offre une jolie histoire de vacances d'été. Le texte et les illustrations se marient parfaitement dans un style à la fois simple et très évocateur. Chaque image nous embarque dans un moment et un lieu singuliers - un anniversaire, une mare, un marché, etc. - qui emportent ailleurs. Un très beau livre qui est aussi une invitation à commencer sa propre petite collection de souvenirs d'été...

  • Alternant les vues de l'intérieur et de l'extérieur d'une maison,Tant pis pour la pluie ! se déroule comme une comptine, calée sur la petite musique de l'eau qui tombe, tombe sans interruption. Dans la maison, on s'ennuie... Mais dehors, la vie bat son plein, des enfants jouent ! Et si on allait faire une partie de chat mouillé sous la pluie ? Oh oui ! Que cette journée est jolie !

  • Lola a trois ans et vit avec ses parents. Il y a aussi Chou, son doudou koala. Ces deux-là forment un duo inséparable.
    Mais, un jour, c'est la catastrophe: Chou est introuvable. Il a disparu ! Lola et ses parents le cherchent partout et mettent des avis de recherche dans toute la ville. Aucune réponse et le temps passe... Puis, un jour, le cousin Bertrand qui habite à l'étranger téléphone pour dire que Chou est chez lui ! Mais, comment le doudou a pu faire ce grand voyage ? Et quand va-t-il bien pouvoir rentrer et retrouver sa chère Lola ?

  • La rencontre Nouv.

empty