Claude Aziza

  • Il n'est certes pas facile d'être à la fois Montaigne (1533-1592) et Rousseau (1712-1778). C'est pourtant ce que je me propose de faire ici, parce que ce livre - personnel - est le fruit de nombreuses lectures et de non moins nombreux voyages, tous ponctués d'images, fixes ou mobiles, chacun à des moments différents de mon existence, dans des circonstances différentes et avec des gens différents. Aucun de ces voyages à Pompéi ne ressembla aux autres, aucun ne fut simplement banal. Chacun d'entre eux eut son charme particulier. Rousseau soit. Et Montaigne ? Tout simplement parce que le plaisir partagé n'en a que plus de prix, parce que les derniers rayons du soleil peuvent encore réchauffer le coeur et les sens et que le seul héritage qu'un amoureux de Pompéi puisse transmettre c'est justement cet amour, sous toutes ses formes, y compris et surtout celles qu'on n'attendrait pas. Promenades insolites, promenades que le visiteur de Pompéi n'a pas l'habitude de faire, et dont le promeneur solidaire que j'ai envie d'incarner (le lecteur, toujours indulgent, pardonnera ce mauvais calembour) se fera le guide. De tous ceux qui, par manque de temps ou de connaissances, seraient passés à travers des aspects méconnus de Pompéi et n'auraient pu voir, au-delà d'une visite formatée, les richesses inépuisables de cette petite cité provinciale à laquelle un destin brutal et tragique donna le statut de mythe.

  • Qui n'a jamais désiré connaître la beauté de Cléopâtre ou le charme mortel de Messaline, la sauvagerie des combats de gladiateurs, l'excitation des courses de chars ?
    Qui n'a jamais voulu contempler la construction des pyramides, la splendeur de Babylone, être témoin de la chute de Troie, de la quête des Argonautes ? Avec le péplum, source d'inspiration du 7e art depuis ses débuts, le cinéma s'est employé à réaliser tous ces rêves.
    Des Dix commandements à Gladiator, en passant par Ben-Hur, 300, ou la série Rome, entre classiques du cinéma, blockbusters aux coûteux effets spéciaux ou cinéma bis italien, Claude Aziza propose, en 600 entrées et plus de 2 000 films cités, le livre référence sur un genre tour à tour noble ou décrié, mais dont le succès ne s'est jamais démenti.

  • Empereur "fou " ,criminel`et pervers, incendiaire de Rome, persécuteur des chrétiens... Au-delà du mythe, qui fut réellement Néron ? Grâce aux historiens latins Suétone et Tacite, l'Histoire peut s'écrire, avec ses zones d'ombre et ses incertitudes...Devenu empereur en 54 après J.-C., grâce à l'ambition démesuré de sa mère, Agrippine, et aux conseils avisés de son précepteur, le philosophe Sénèque, Néron découvre vite le goût du pouvoir. S'il offre au peuple Romain jeux et festivités, respecte en apparence l'autorité du sénat, le jeune prince mène de fait une politique autoritaire et n'hésite pas a éliminer ses rivaux, y compris sa propre mère. Mais, en 64, Rome est ravagée par le feu. Tout bascule... Néron est soupçonné d'être l'incendiaire; les chrétiens sont désignés comme boucs émissaires. La révolte gronde: des sénateurs conspirent Contre l'empereur, bientôt les légions se joignent à eux... En 68, Néron est contraint au suicide. Dans un récit enlevé, Claude Aziza remet en perspective la folie meurtrière de Néron et brosse le portrait inattendu d'un empereur-artiste, mal aimé de l'Histoire.

  • Cette nouvelle édition revue et augmentée du Guide de l'Antiquité imaginaire se veut toujours une réflexion sur l'usage de la fiction à l'antique depuis le début du XIX e siècle et un mode d'emploi pour exploiter les ressources actuelles R et disponibles R de cette fiction. Mais, par ses ajouts et ses nouvelles rubriques, notamment sur les récits de SF à sujets antiques, cette réédition peut être considérée comme un nouveau livre. Ont été ainsi recensés et commentés environ 1 500 titres de romans, de films et de BD, soit environ un tiers de plus par rapport à la première édition.
    Il était temps de réconcilier les deux soeurs et de montrer R autant que faire se peut R que le sérieux universitaire n'est pas incompatible avec l'apparente fantaisie du sujet. Et que la réalité ne peut se passer du rêve.
    Pour la mieux connaître R et l'aimer R rêvons aussi sur l'Antiquité. De l'Atlantide à Byzance, en passant par Thèbes, Jérusalem, Athènes et Rome.

  • En mars 1818 paraissait Frankenstein ou le Prométhée moderne, de Mary Shelley, épouse du poète Percy Shelley - Frankenstein, du nom du savant qui donna vie à une créature assemblée avec des éléments de cadavre. Réflexion sur les excès de la science, sur l'ambition de défier Dieu en créant la vie, le roman est surtout fondateur d'un des plus grands mythes modernes (au même titre que Dracula), inspirant la littérature (de S-F, dont il est un des précurseurs, et autres), le théâtre, la BD, les jeux vidéo, et bien sûr le cinéma.
    C'est cet univers qu'explore de A à Z Claude Aziza, spécialiste de culture populaire (on lui doit notamment un Dictionnaire du western...) et également de la littérature du XIXe siècle.

  • Clair, ludique et concis, ce Guide de l'Antiquité imaginaire livre une indispensable réflexion sur l'usage de la fiction à l'antique, depuis le début du XIXe siècle, et un commode mode d'emploi pour exploiter les ressources actuelles - et disponibles - de cette fiction.
    Ont été ainsi recensés et commentés près d'un millier de titres de romans, de films et de BD.
    Il était temps de montrer que le sérieux universitaire n'est pas incompatible avec l'apparente fantaisie du roman historique, du cinéma ou de la bande dessinée. Et que la réalité ne peut se passer du rêve. De l'Atlantide à Byzance, en passant par Thèbes, Jérusalem, Athènes et Rome.

  • Aujourd'hui en France, 10 à 12 millions de personnes sont concernées par les problèmes de chute de cheveux. Ce phénomène touche aussi bien les femmes que les hommes et ce processus irréversible, lourd d'anxiété, est plus ou moins bien vécu et accepté. Dans les cas de non acceptation de ce mal, des solutions doivent et sont apportées. L'objectif de ce guide est d'expliquer ce phénomène, de donner des réponses claires sur la prévention, les facteurs aggravants et les solutions aussi bien thérapeutiques que chirurgicales qui peuvent être apportées .

  • Mai 2015 : Réforme du Collège contestée et enseignement des langues anciennes en péril.
    On se remet à défendre le latin et les études classiques : articles de presse, arguments politiques, manifestations.
    Racines de la France ? De l'Europe ? Argument linguistiques, culturels, religieux... et la politique pure et dure ?
    Claude Aziza, universitaire médiatique, propose de démontrer historiquement comment le latin a toujours été au centre des enjeux politiques, entre le pouvoir... et ses oppositions.

  • Le roi Artus, la reine Guenièvre, Lancelot du Lac... La forêt de Brocéliande, le Val sans retour... Héros fabuleux, sites mythiques. Aventures merveilleuses. Ces récits nous plongent dans l'univers médiéval de l'amour courtois et de la chevalerie où se mêlent les exploits guerriers et les phénomènes surnaturels, où s'affrontent le bien et le mal.

  • Vous les rencontrerez tous : les dieux et les déesses qui ressemblent, malgré leurs extraordinaires pouvoirs, aux pauvres mortels de la terre ; les héros capables d'accomplir d'impossibles exploits ; les monstres sortis des songes les plus fous, des cauchemars les plus noirs.
    Ils font galoper notre imagination et n'ont pas fini de peupler nos rêves.

  • Poisson la lune et la baleine tropicale, You glan glan, Térébenthine et Cécenne : voilà quelque-uns des perconnages merveilleux (ou méchants) que vous allez rencontrer dans ce recueil d'histoires des îles, ces doux pays sans hiver où la mer est phosphorescente et où les poissons volent.

  • Une petite fille et son frère au milieu des fauves ; une belle aux cheveux d'or aimée d'un prince ; un fils de roi à la poursuite de la fiancée du soleil. Ces contes berbères qui s'ouvrent par l'antique et mystérieuse formule "Machaho ! Tellem chaho !" ont traversé, oralement, bien des générations pour arriver jusqu'au lecteur d'aujourd'hui.

  • De A comme Apache à Z comme Zorro, cette nouvelle édition du Dictionnaire du western propose plus de 220 entrées sur un genre cinématographique qui n'a jamais cessé de séduire le public. Des surprises attendent le lecteur (Titanic ou Vol au-dessus d'un nid de coucou) qui retrouvera également les grands classiques (L'Homme qui tua Liberty Valance, Les Sept Mercenaires), des oeuvres plus contemporaines (The Revenant, Django Unchained) et des portraits de grands réalisateurs, acteurs et actrices (John Ford, John Wayne, Barbara Stanwick). À travers le regard croisé d'un illustre spécialiste du cinéma et d'un grand amateur de western, ce dictionnaire interroge la place de ce genre et les valeurs qu'il exalte dans nos sociétés contemporaines.

  • Il y eut les "Contes et légendes", nostalgique souvenir d'un temps où le latin fleurissait sur toutes les lèvres. Il y eut il y a toujours de savantes études, souvent intéressantes mais parfois trop austères et d'une lecture aride. Manquait une Histoire de Rome qui puisse se lire comme une sorte de roman à l'antique. Une fresque épique et baroque, dramatique parfois, pathétique souvent, mille ans et des poussières du destin de Rome. Redonner à tous les publics le plaisir de lire et le désir de s'instruire, faire de l'histoire romaine une sorte de centon brodé par ceux-là mêmes qui la firent, en furent les témoins directs ou indirects et la racontèrent, c'est le but de ce livre qui commence avec Romulus et un fratricide et se termine par un autre Romulus et une mort annoncée. Hannibal, Spartacus, César, Cléopâtre, Caligula, Agrippine, Néron, Trajan, Hadrien, Marc-Aurèle, Constantin, combattants farouches, empereurs sages ou fous, femmes de caractère et/ou de coeur: des noms qui chantent dans toutes les mémoires la vie et la mort d'une Cité immortelle.Textes choisis et présentés par Claude Aziza et Cathy Rousset.

empty