CHARLATANS

CHARLATANS

À propos

B>Charlatans is an explosive thriller from New York Times bestselling author and master of the medical thriller Robin Cook./b>Noah Rothauser is the new super chief resident at the state-of-the-art Boston Memorial Hospital. Taking on such a prestigious job is a dream come true, but the pressures of the role become all too clear when a seemingly routine operation ends in disaster. With potential foul play suspected it falls to Noah to investigate what happened.Questioning those involved uncovers bitter feuds within the team when the egotistical Dr. William Mason is quick to blame staff anesthesiologist Dr. Ava London for the tragic outcome. However Dr. London, along with the nursing staff, point the finger at the surgeon.When two more unexpected deaths occur, Noah is forced to look closer at the impressively competent, charming, yet mysterious Dr. London. With his own job and integrity coming into jeopardy, Noah must decide which doctor is at fault and who he can believe - before any more lives are lost . . .

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9781509881987

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    435 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    246 g

  • Distributeur

    Olf

Robin Cook

Fils de bonne famille (un magnat du textile), Cook passe sa petite enfance à Londres, puis dans le Kent pendant la guerre. Après un "bref" passage au Collège d'Eton, il fait son service militaire, puis travaille quelque temps dans l'entreprise familiale, comme vendeur de lingerie.ÿIl passe les années 1950 successivement :ÿà Paris au Beat hotel (où il côtoie William Burroughs et Allen Ginsberg) et danse dans les boites de la Rive gauche, à New York, où il se marie et monte un trafic de tableaux vers Amsterdam, en Espagne, où il séjourne en prison pour ses propos sur le général Francisco Franco dans un bar.ÿÀ cause de l'écrivain de polars médicaux Robin Cook, il a dû adopter le pseudonyme de Derek Raymond pour le marché anglo-saxon. En France, il continua d'être édité sous son vrai nom, ce qui causa quelque confusion avec son homonyme.ÿAprès avoir bourlingué de par le monde et avoir exercé toute sorte de petits boulots2, il est décédé à son domicile à Kensal Green, dans le nord-ouest de Londres, le 30 juillet 1994.ÿSon autobiographie,The Hidden Files, a été publiée en 1992. Elle est parue en français sous le titre Mémoire vive, Rivages/Écrits noirs, 1993

empty