Justice digitale

À propos

La révolution numérique bouleverse la justice et fait peur à certains autant qu'elle enthousiasme les autres : disparition des avocats ou des notaires, résolution des conflits en ligne, justice prédictive, état civil tenu par la blockchain, généralisation des contrats en bitcoins échappant à tout contrôle (et à toute taxation), etc. Ce livre prend de la distance pour décrire ce nouveau droit numérique, car c'est de cela qu'il s'agit, qui agit très différemment de tout ce que nous avons connu jusqu'à présent. Il fait donc le détail à la fois des mécanismes de cette nouvelle écriture et du nouveau droit qui lui est intimement lié. Son objectif est un apaisement des angoisses, en éclairant les potentialités et les pièges du rêve qu'il diffuse : organiser la coexistence des hommes sans politique et sans loi.

Sommaire

1 - Le numérique, une nouvelle écriture. 2 - Le résultat d'une triple révolution sociologique, politique et cognitive. 3 - Prédire la justice ?. 4 - Un nouvel idéal de justice - la fitness (l'ajustement généralisé). 5 - Connaître et recommander. 6 - Une rupture anthropologique. 7 - La confiance encodée (la blockchain). 8 - Le procès déritualisé. 9 - Un défi politique. 10 - Reconstruire le droit avec le digital.

Avis des internautes

Avis général

(Sur 1 avis client(s))

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782130733577

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    292 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    366 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Antoine Garapon

Antoine Garapon est magistrat. Il anime l'Institut des hautes études sur la justice et a notamment publié Bien juger, Juger en Amérique et en France, Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner, La Raison du moindre État.

Jean Lassègue

Jean Lassègue est chercheur au CNRS (Institut Marcel Mauss, École des Hautes Études en Sciences Sociales).

empty