À propos

1911-1920 : la métamorphose d'Eugène Grindel en Paul Eluard.
Annotées et enrichies d'un appareil critique, ces lettres de jeunesse nous plongent aux racines mêmes de l'oeuvre du poète...
Adressées entre 1912 et 1920 à ses parents et à son premier grand ami, le relieur et éditeur A.-J. Gonon, ces Lettres de jeunesse témoignent de la précoce vocation de poète de Paul Eluard. En 1912, il a seize ans quand il quitte l'école pour aller soigner sa tuberculose au sanatorium de Clavadel, en Suisse. C'est là, dans cette station cosmopolite des Alpes, qu'il rencontre une jeune fille russe du nom de Gala. Elle va faire basculer son existence.



Au fil des lettres se lisent l'épreuve de la maladie, et la terrible expérience de la guerre : en 1914, Paul est mobilisé, ainsi que son père. Il sera infirmier au front, puis, à sa demande, servira comme combattant avant d'être de nouveau hospitalisé. Il publie plusieurs recueils de poèmes. Sa révolte face à la misère, à la souffrance, au malheur s'accompagne de cette découverte de la solidarité dans le bonheur qui ne se démentira jamais.




Robert D. Valette, qui a présenté et annoté cette correspondance en 1962, a publié deux ouvrages essentiels à la connaissance de l' oeuvre d'Eluard : Le Poète et son ombre (ensemble de documents inédits) et Livre d'identité .


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours


  • Auteur(s)

    Paul Eluard, Robert D. Valette

  • Éditeur

    SEGHERS

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    21/04/2022

  • EAN

    9782232145551

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    16.2 cm

  • Largeur

    13.7 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    236 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Eluard

De son vrai nom Eugène Grindel (14 décembre 1895 à Saint-Denis - 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont), Paul Eluard adhère au mouvement Dada, puis participe à l'aventure surréaliste aux côtés d'André Breton, Louis Aragon et Philippe Soupault. Poète de la Résistance durant les années noires, militant communiste, il demeure le chantre éternel d'un certain lyrisme amoureux. Dans la collection “ Poésie d'abord ”, les Éditions Seghers rassemblent quelques-uns de ses plus beaux textes : Derniers poèmes d'amour, Le Poète et son ombre, Poésie involontaire et poésie intentionnelle, L'Immaculée Conception (avec André Breton) et Lettres de jeunesse.

empty