La Résistance et ses poètes : première partie. récit

À propos

Pierre Seghers, poète, résistant de la première heure, et éditeur des poètes du monde entier, fut le premier à retracer en 1974, avec La Résistance et ses poètes, l'aventure individuelle et collective de la poésie française sous l'Occupation. Cet ouvrage de référence est composé d'un récit historique et d'une anthologie, qui intimement se complètent et se répondent.
Dans ce récit, de la drôle de guerre à la Libération, des débuts de la Résistance à la guérilla organisée, Pierre Seghers suit pas à pas l'itinéraire de femmes et d'hommes précipités dans le labyrinthe des réseaux, le chassé-croisé des pseudonymes, et qui firent résonner la voix de la liberté au péril de leur vie. On y croise Louis Aragon, Paul Eluard, René Char ou Robert Desnos et des figures emblématiques de résistants, tels Jean Moulin, Madeleine Riffaud, Lucie Aubrac ou Missak Manouchian, mais aussi nombre de poètes anonymes, parfois très jeunes, tous épris du même idéal. Près de cinquante ans après sa première édition, la force prophétique de ce livre demeure intacte.



Et c'est ici que le génie propre de Seghers peut continuer d'agir. Chez lui, les poètes ne sont ni désincarnés ni enfermés dans leur tour d'ivoire. Ce sont des êtres de chair et de sang. Sans doute est-ce à cette condition que leur voix peut encore parvenir jusqu'à nous. Tendons l'oreille.


Extrait de la préface de Pascal Ory, de l'Académie française


Rayons : Littérature > Récit


  • Auteur(s)

    Pierre Seghers

  • Éditeur

    SEGHERS

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    12/05/2022

  • EAN

    9782232145759

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    528 Pages

  • Longueur

    19.4 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    3.6 cm

  • Poids

    486 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Seghers

Né à Paris en 1906, Pierre Seghers entre en littérature en 1938 en créant, à Villeneuve-lès-Avignon, les Éditions de la Tour, où il publie son premier recueil, Bonne espérance. Un an plus tard, la guerre éclate. Mobilisé, il fonde la revue P.C., « Poètes casqués », qui publiera Aragon, Eluard, Emmanuel, Borne... À la Libération, il crée la collection « Poètes d'aujourd'hui », scellant la naissance de sa propre maison. Débute alors une aventure exceptionnelle qui lui permettra de publier près de deux mille poètes du monde entier. Il s'éteint en 1987.

empty