Le gang de la clef à molette

Le gang de la clef à molette

, (Illustrateur)

Traduction JACQUES MAILHOS  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Révoltés de voir le somptueux désert de l'Ouest défiguré par les industriels, quatre insoumis décident d'entrer en lutte contre la «Machine». Un vétéran du Vietnam accro à la bière et aux armes à feu, un chirurgien incendiaire entre deux âges, sa superbe maîtresse et un mormon nostalgique et polygame commencent à détruire ponts, routes et voies ferrées qui balafrent le désert. Armés de simples clefs à molette - et de quelques bâtons de dynamite -, ils doivent affronter les représentants de l'ordre et de la morale lancés à leur poursuite. Commence alors une longue traque dans le désert.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782351782149

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    556 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    566 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

Edward Abbey

EDWARD ABBEY (1927-1989), personnage emblématique et contestataire, est le plus célèbre des écrivains de l'Ouest américain. Le succès du Gang de la Clef à Molette, paru en 1975, a fait de lui une icône de la contre-culture et le pionnier d'une prise de conscience écologique aux États-Unis. À sa mort, il demanda à être enterré dans le désert. Aujourd'hui encore, personne ne sait où se trouve sa tombe.

Robert Crumb

Le mot aliénation semble avoir été inventé pour Robert Crumb qui, né à Philadelphie en 1943, ne survit à la fréquentation d'un père violent et d'une mère bigote, que parce qu'un frère aîné dépressif l'oblige à dessiner des comics. ÿSaisi dès l'enfance d'une nausée existentielle, le créateur de Fritz the Cat envisage le suicide avant même d'atteindre ses vingt ans. Il trouve heureusement son chemin de Damas en 1965 quand il découvre le LSD. En libérant l'artiste de ses inhibitions, la drogue permet la naissance de personnages comme Mr Natural ou Mr Snoid.ÿVite dégagée de toutes les conventions esthétiques et morales, son ?uvre vaut à Crumb quelques ennuis avec la justice mais lui gagne aussi le respect de ses pairs et, mieux encore, l'attention des femmes. Bien plus qu'un gagne-pain, le dessin devient alors pour lui la justification même de son existence. ÿAujourd'hui installé en France, retranché entre ses piles de 78 tours et de livres d'art, Robert Crumb ne touche plus depuis longtemps à la drogue ou à l'alcool mais poursuit une ?uvre imperméable aux modes et fustige sans répit une société décourageante de laideur et de bêtise.

empty