Vivre et laisser mourir

Vivre et laisser mourir

Traduction PIERRE PEVEL  ''

Résumé

Ses cheveux d'un noir bleuté tombaient lourdement sur ses épaules. Vêtue d'une robe de soie blanche, elle avait des pommettes hautes, une bouche large et sensuelle. ses yeux bleus étaient lumineux et dédaigneux, mais, tandis que son regard se posait, amusé, sur 007, celui-ci comprit qu'un message lui était adressé personnellement. voyant qu'il l'observait, solitaire resserra nonchalamment les bras de manière à creuser le sillon entre ses seins. le message était clair... Solitaire, la splendide diseuse de bonne aventure, est la prisonnière et l'instrument de mr big, maître de l'effroi, criminel de haut vol et baron vaudou de la mort. mais bond ne peut se permettre d'être superstitieux. il n'ignore pas la menace que mr big représente en sa qualité d'éminent membre du smersh. mieux, après l'avoir traqué des boîtes de jazz de harlem aux îles caraïbes en passant par les everglades, 007 découvrira qu'il est l'un des hommes les plus dangereux auxquels il ait jamais eu affaire. Et personne, pas même la mystérieuse solitaire, n'est capable de prévoir l'issue de leur affrontement...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782352941125

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    285 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    287 g

  • Distributeur

    Hachette

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Espionnage

Ian Fleming

Ian Lancaster Fleming (1908-1964) est né à Mayfair (Grande-Bretagne). Reporter pour l'agence de presse Reuter, puis agent de change, il mène des missions officieuses pour le Foreign Office et se familiarise avec le monde de l'espionnage. Il crée James Bond en 1952, dans sa petite maison de la Jamaïque appelée... Goldeneye. En 1961, le président Kennedy cite " Bons baisers de Russie " parmi ses dix romans favoris. L'adaptation au cinéma de " Dr No " est aussitôt mise en chantier. Les romans Bond font un triomphe : 40 millions d'exemplaires vendus.

empty