La vie devant soi

La vie devant soi (Édition adaptée en grands caractères ; Malvoyance, fatigue visuelle, troubles de l'apprentissage, troubles DYS, dyslexie, dysgraphie, TDA/H, alphabétisation, FLE, facile à lire ; prix Goncourt 1975)

prix Goncourt 1975

À propos

Histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive : Momo se débat contre les six étages que Madame Rosa ne veut plus monter et contre la vie parce que « ça ne pardonne pas » et parce qu'il n'est « pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur ». Le petit garçon l'aidera à se cacher dans son « trou juif », elle n'ira pas mourir à l'hôpital et pourra ainsi bénéficier du droit sacré « des peuples à disposer d'eux-mêmes » qui n'est pas respecté par l'Ordre des médecins. Il lui tiendra compagnie jusqu'à ce qu'elle meure et même au-delà de la mort. Bouleversant, drôle, tellement beau ! Un roman culte. À une époque où il était très critiqué, Romain Gary a écrit ce roman sous le pseudonyme de Émile Ajar afin de retrouver une liberté de ton. Sa véritable identité ne fut révélée qu'à sa mort, en 1980.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782901096689

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    536 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    680 g

  • Lectorat

    à partir de 15 ans

  • Distributeur

    Voir De Pres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Grands caractères   Broché  

empty